top of page
  • Tchouk'Bulle La Gruyère

Manifestation d’envergure pour les 10 ans

Pour souffler ses 10 bougies, le club de Tchouk’Bulle voit les choses en grand: une manifestation d’envergure est prévue le weekend du 28 au 29 janvier 2023. Lors du match «Play to Plant», le club tentera – avec l’aide d’autres clubs suisses de tchoukball – d’établir un record du monde du match de tchoukball le plus long, tout en y ajoutant une démarche environnementale. Quelques 150 tchoukeur-se-s sont attendu-e-s à Bulle.



Fondé en 2012 par quatre Gruériens, le club de Tchouk’Bulle fête ses 10 ans lors de la saison en cours. Pour cet anniversaire, il a invité tous les clubs suisses de tchoukball à un match de 26h qui se tiendra du samedi 28 janvier dès midi à dimanche 29 janvier 2023 à 14h à la salle de sport de la Condémine Ouest à Bulle. Quelques 150 tchoukeur-se-s de toute la Suisse et tout âge confondu sont attendu-e-s.


Le match opposera deux équipes qui seront constituées chacune par les différents clubs et équipes suisses inscrits. Les tchoukeur-se-s se relaieront lors de plages horaires prédéfinies et limitées pour faire vivre le match en continu. Un programme détaillé sera mis en place, laissant du temps de jeu tant pour les jeunes joueur-se-s, les équipes nationales, les équipes féminines que pour les séniors. Ce record du monde du match de tchoukball le plus long sera tenté et homologué par la fédération suisse de tchoukball, Swiss Tchoukball, et la Fédération Internationale de Tchoukball FITB.


Or, Tchouk’Bulle ne se contente pas d’un record du monde. Le club place la manifestation d’anniversaire sous le label de la durabilité par les circuits courts avec des partenaires locaux qui sont préférés, le gaspillage alimentaire évité, un système de vaisselle recyclable mis sur pied ainsi que les dépenses en énergie limitées. De plus, un sponsoring est mis en place afin de financer une plantation de 260 arbres (10 arbres par heure jouée) en collaboration avec l’organisation à but non-lucratif Almighty Tree de Marly. Ainsi, Tchouk’Bulle vise à compenser une partie des émissions CO2 produites lors de ses déplacements pour les tournois et matchs de championnat, coupe et autres manifestations. En s’engageant pour le climat, Tchouk’Bulle espère également fêter ses 110 ans dans un environnement sain et sauf.


Le projet d’envergure a été initié par un groupe de travail mené par Raphaël Ferreira, membre de Tchouk’Bulle depuis 2019. Marc Ulrich, président de Tchouk’Bulle, a repris l’organisation de la manifestation avec Raphaël Ferreira, ils sont épaulés par le comité de Tchouk’Bulle. Cette démarche s’inscrit dans une volonté de sensibiliser le sport amateur à ses impacts et de lui montrer qu’il est possible de faire changer les habitudes, n’importe la taille et le niveau du club.


Trouvez de plus amples informations en ligne : www.tchoukbulle.ch/play-to-plant

83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page